09/12/2008

News lettre PAH septembre 2008

(résumé des travaux en cours au sein de chaque groupe - par Luc Boland)

Le groupe 1 (accompagnement des familles)
(Réunion du 11/09/08 - Bruxelles / Irsa)

Lors de cette première réunion, le groupe s'est penché sur le projet « référent hospitalier » initié par la commission subrégionale de Liège de l'AWIPH (par Pascale Lambert et Charles Haulet). Ce projet vise avant tout un accompagnement des professionnels en milieu hospitalier.

Il a été également balisé les sujets à étudier :
-    Relevé  du nombre d'enfants suivis dans les services d'aide précoce et d'accompagnement en Wallonie et à Bruxelles.
-    Le nombre de diagnostic de handicap annuel en Belgique.
-    trouver le budget du ministère pour le référent gériatrique alloué annuellement à chaque hôpital.
-    Inventorier les endroits où se posent les diagnostics de handicaps.
-    Construire un projet d'accompagnement global.

Groupe 2 (formation sensibilisation des professionnels)
(Réunion du 24/9/08 - Bruxelles / Sapham)

Lors de cette première réunion, le groupe s'est penché sur la méthodologie et, surtout, les objectifs du livret que le groupe devrait rédiger : un sensibilisation des professionnels.

Le guide Méthodologique de l'UMH est communiqué à chacun. Il est demandé de faire des observations pour la prochaine réunion.

Groupe 3 (sensibilisation grand public)
(réunion des 28/8 et 23/9/08 - Bruxelles / Inforautisme)

la première réunion est mise à profit pour définir le message à faire passer
Le plus important est de cibler l'objectif que l'on veut faire passer et cela via le contenu, la forme et les moyens.

2 cibles (publics) potentielles sont visées :

Aider les parents (travail global de la PAH)
 Sensibiliser le grand public.

Idées à faire passer à un public large :
-    L'handicap existe mais il n'est pas monstrueux, il faut changer le regard.
-    Faire comprendre l'isolement de la famille, la réalité des parents d' un enfant handicapé.
-    Les gens ont souvent peur car ils craignent de devoir soutenir, écouter les plaintes, de se sentir obligés d'aider. Il faut éviter une victimologie des parents qui doivent pouvoir dépasser leur problématique
-    Prendre le temps d'écouter la personne handicapée qui peut même dans certains cas donner un « mode d'emploi ».
-    Les handicapés sont différents ce n'est pas une raison pour les regarder d'une façon différente. Il faut éviter d'enfoncer la personne dans son handicap.
-    La symbolique est différente si chacun fait un pas vers l'autre, si chacun s'accepte comme il est et l'autre comme il est. Tous les hommes sont égaux.
-    Si les préjugés sont levés, c'est plus facile pour les parents. Plus un parent se sent accueilli, reconnu, plus il pourra être efficace pour aider son enfant à progresser.
-    Tout Belge a dans son entourage proche ou moins proche une personne handicapée.
-    Chacun doit revoir sa position personnelle par rapport à l'handicap.

Les formes évoquées (en vrac) sont : spots radio, TV, vidéo, affichage, livre, B.D. mais beaucoup de ceux-ci semblent irréalistes (financièrement ou selon timing).

La seconde réunion est beaucoup plus concrète que la précédente et se recentre sur la problématique qui est la nôtre et les moyens limités.

Cibles à atteindre : le grand public et les proches non directement concernés par le handicap sont cible visée par la sensibilisation. Les parents, la fratrie et les aidants proches sont les bénéficiaires de la sensibilisation.

Est redéfini les objectifs de la sensibilisation qui sont de :
- Briser l'isolement vécu par les parents et les aider à ne pas se sentir isolés.
- Aider les parents à trouver les mots pour expliquer leur vécu, celui de leur enfant.
- Changer le regard du « public », promouvoir un autre regard par rapport au handicap.

Il est demandé à chacun de lister les attentes des parents.

Groupe 4 (site internet)

(Réunion du 16/9/08 - Liège / C/o M-J Lemal)

Peu de personnes sont présentes. Le groupe manque de participants.
Comme il fallait demander un financement du projet par Cap 48, il nous a fallu rentrer un dossier au mois de juillet.  Ceci nous a obligés à avancer plus vite que prévu dans la première étape de conception du site.
Un projet d'arborescence du site est présenté :
-    3 portes d'entrée dans le site : parents, personnes porteuses du handicap et professionnels.
-    Des pages adaptées à chaque porte seront alors proposées.
-    Nous devons décider le type d'informations que nous souhaitons voir apparaître dans le site, ainsi que celles que nous éviterons.
-    Le site sera sans obédience aucune et sans rejet d'aucune philosophie ou croyance.  Chacun doit s'y sentir respecté.
-    Des sites concernant telle ou telle problématique existent déjà.  Il faut nous y référer et y transférer les personnes qui recherchent ce type de réponses.
-    Pas de données médicales.
-    On renvoie vers des sites de référence.

15:43 Écrit par La Plateforme Annonce Handicap dans 3. Newletter | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.